Genèse du système

En 1996, une large consultation est lancée par la BCT, autour de la modernisation du système bancaire tunisien. Un certain nombre de projets stratégiques sont identifiés dont l’étude a été confiée à dix sous-commissions spécialisées, sous le pilotage de la Banque Centrale de Tunisie.
C’est dans ce cadre que le système tunisien de télécompensation interbancaire, un système moderne et performant profitant des avancées technologiques, a été mis en place. Son exploitation est confiée à la SIBTEL.

Les objectifs du nouveau système 

Le système doit satisfaire à des objectifs ambitieux :

  • La modernisation des moyens d’échange interbancaire.
  • La suppression des échanges physiques des valeurs.
  • Le dénouement des opérations de compensation en 48 heures puis en 24 heures.
  • L’obtention par la SIBTEL du statut d’archiveur électronique légal pour les chèques et les lettres de change normalisées.
  • L’instauration d’une nouvelle culture de l’interbancarité, basée sur la coopération technique, la liberté commerciale et une confiance dans les données électroniques et les images scannées échangées(dématérialisation).